Qu’est-ce qu’une conférence contée ?

Nos formations à l’art de conter peuvent se décliner sous la forme d’ateliers ou de stages contes, mais aussi de conférences contées, plus simples à mettre en place et qui peuvent sensibiliser plus de monde en peu de temps. Le principe de la conférence contée est d’entremêler apports théoriques sur le conte entremêlés de contes racontés qui viennent illustrer la théorie de manière vivante.

Durée : + ou – 2 heures. Public : adultes (jusqu’à 50 personnes). Coût : 200€ + frais de déplacement à 0,50 € du km.

Thèmes disponibles :

Pourquoi conter aux enfants aujourd’hui ?

Pour le plaisir de la transmission orale, pour le jeu de la langue.
Pour créer une nouvelle relation adulte /groupe d’enfants.
Pour le bain rythmique et l’échange : conte dit :Puce et fourmi
Pour apprendre à écouter et à participer.
Pour apprendre à réfléchir.
Pour développer l’imaginaire : conte dit : Moitié de Poulet
Pour donner envie de lire (présentation d’une sélection de livres de contes)
Avantages de l’histoire contée sur l’histoire lue : conte dit : Les trois Billy et l’affreux Grumpf
Sagesse et leçon de vie des contes : Dame Holle, conte de Grimm
Sens du merveilleux, de l’émotion partagée : Le petit garçon qui ne voulait plus parler
Une bibliographie est distribuée à l’issue de la conférence sur l’art de conter.

 Sens et symbolique du conte

«Ce qui, dans l’expérience humaine est de l’ordre de l’ineffable, de l’indicible et du mystique ne peut s’exprimer que si, à la place du concept, on se laisse saisir par des symboles et des séquences d’images archétypiques.» Eugen DREWERMANN, théologien et psychanalyste allemand.

Autrefois, l’écoute régulière des contes jouait sur l’homme traditionnel un rôle d’imprégnation qui lui permettait d’avoir accès au symbolisme des contes de manière innée… Aujourd’hui, les femmes et les hommes modernes que nous sommes pressentent que les contes recèlent en eux un sens et une dimension qui dépassent leur apparence naïve, enfantine. Mais pour avoir pleinement accès à toutes les facettes de  cette dimension symbolique nous avons besoin d’emprunter plusieurs chemins pour les étudier, les observer avec les éclairages de la sociologie, de la psychanalyse et de la philosophie, voir de la mystique.